visul

Just another www . weblog . ro weblog

Archive for august, 2006


Steaguri în ţărînă

“el, care nu mai a?teptase Timpul ?i ceea ce depindea de timp s?-l nve?e c? sensul n?elepciunii este s? nve?i s? nutre?ti vise destul de m?re?e, nct s? nu pierzi visul atunci cnd i cau?i mplinirea.”
                  Steaguri n ??rn? – William Faulkner , traducere Mircea Iv?nescu, editura Rao

Pentru (unii) “blog-ări” (cobra_regala y compris!)

“La seconde plante tait habite par un vaniteux : Ah ! Ah ! Voil la visite dun admirateur ! scria de loin le vaniteux ds quil aperut le petit prince . Car, pour les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs.
Bonjour, dit le petit prince. Vous avez un drle de chapeau.
Cest pour saluer, lui rpondit le vaniteux. Cest pour saluer quand on macclame. Malheureusement il ne passe jamais personne par ici.
Ah oui ? dit le petit prince qui ne comprit pas.
Frappe tes mains lune contre lautre, conseilla donc le vaniteux.
Le petit prince frappa ses mains lune contre lautre. Le vaniteux salua modestement en soulevant son chapeau.
a cest plus amusant que la visite au roi , se dit en luimme le petit prince. Et il recommena de frapper ses mains lune contre lautre. Le vaniteux recommena de saluer en soulevant son chapeau. Aprs cinq minutes dexercice le petit prince se fatigua de la monotonie du jeu :
Et, pour que le chapeau tombe, demanda-t-il, que faut-il faire ?
Mais le vaniteux ne lentendit pas. Les vaniteux nentendent jamais que les louanges.
Est-ce que tu madmires vraiment beaucoup ? demanda-t-il au petit prince.
Quest-ce que signifie admirer ?
Admirer signifie reconnatre que je suis lhomme le plus beau, le mieux habill, le plus riche et le plus intelligent de la plante.
Mais tu es seul sur ta plante !
Fais-moi ce plaisir. Admire-moi quand mme !
Je tadmire, dit le petit prince, en haussant un peu les paules, mais en quoi cela peut-il bien tintresser ?
Et le petit prince sen fut.
Les grandes personnes sont dcidment bien bizarres, se dit il simplement en lui-mme durant son voyage.”

 
Ar fi timpul s? ne vedem, ?i eu ?i voi, chaqun  de son voyage au bout de la nuit, nu? 

Oamenii mari

Les
grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur
parlez
dun nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur lessentiel.
Elles ne vous disent jamais : Quel est le son de sa
voix
? Quels sont les jeux quil prfre ? Est-ce quil
collectionne
les
papillons ? Elles vous demandent : Quel ge
a-t-il ?
Combien
a-t-il de frres ? Combien pse-t-il ? Combien gagne
son
pre
? Alors seulement elles croient le connatre. Si vous
dites
aux
grandes personnes : Jai vu une belle maison en briques
roses,
avec des graniums aux fentres et des colombes sur le
toit
elles ne parviennent pas simaginer cette maison.
Il faut
leur
dire : Jai vu une maison de cent mille francs.
Alors elles
scrient
: Comme cest joli !
  

Vulpoiul

“- Adieu,
dit le renard. Voici mon secret. Il est trs simple : on
ne
voit bien quavec le coeur. Lessentiel est invisible pour les
yeux.

Lessentiel
est invisible pour les yeux, rpta le petit prince , afin
de se souvenir .

Cest
le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.

Cest
le temps que jai perdu pour ma rose fit le petit prince,
afin de se souvenir.

Les
hommes ont oubli cette vrit, dit le renard.
Mais tu ne
dois pas loublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que
tu as apprivois. Tu es responsable de ta rose

Je
suis responsable de ma rose rpta le petit prince,
afin de
se souvenir.”

Notă informativă

Noi am sosit miercuri, joi Cristina ?i
Radu au plecat la munte. Traian s-a dus la RoIAS ?i luni, cnd
a vrut s? treac? pe la noi, s? ne duc? pn? la Vama Veche
(unde noi n-am fost niciodat?), eram deja n tren, n
drum spre cas?.

Am terminat cartea lui C?lin. Nu-mi
pare r?u c? am citit-o. Merit?. O s? vorbesc cu el, s? v?d dac?
mi permite s? citez aici fragmente din ea.

Am terminat ?i Bestii de Joyce Carol
Oates. O ncepusem de mult. Dar e dur?, am citit-o greu. Cnd
am terminat, m-am gndit c? totu?i, n via??,
finalurile celor mai multe “pove?ti” oribile nu dau
satisfac?ie “spectatorilor”, nici m?car una amar?,
coclit?, otr?vitoare, cum mi-a oferit mie cartea aceasta.

N-am reu?it s? termin ?i Aventura
imaginii a lui Gilbert Durand pentru c? n-am c?rat ?i DEX-ul dup?
mine. Ori f?r? dic?ionar nu m? descurc, a?a c? am dormit la
greu ?i am butonat telecomanda.

Cnd s? plec?m, ia de unde
nu-i Steaguri n ??rn?!… Mi-a venit s? plng.
A trebuit s? plec f?r? ea. De-o g?seam, adio somn iar Veveri?a
ar fi fost st?pn? absolut? a telecomenzii.

La dus, cobort pe peronul din
Eforie Nord (sau Sud?) s?-mi dezmor?esc genunghii (de! Nu m? mai
?in…), v?d dou? pu?toaice. Una duce n mna dreapt?
un uria? pe?te din plu?, albastru. Cealalt?, cu blugi ?i o bluz?
kaki, ar putea fi PuStoAik. M? uit lung dup? ea. S? fie, s? nu
fie?

Veveri?a a opus un veto hot?rt
deplas?rii pn? la gara Neptun, urc?rii n tren,
deplas?rii pn? la Constan?a, luat 41 (sau 40?), mers pn?
la cap?t, mers pe jos, intrat n parcul acvatic ?i retur!
Dac? nu-i parc acvatic, atunci mi scot prleala cu
piscina cu sulf (“Bunico, aici miroase a oo [ou?] colorate!”)
[Veveri?a se uit? la ?tiri unde anun?? c? spirala?ii "vor
medita intens". Nu m? pot ab?ine s? nu rnd cu hohote
re?inute al?turi, n dormitor, M?a doarme.]

Ct despre a-l mb?t pe
Contrasens nici o ?ans?. Era deja gata beat de oboseal?, de
entuziasm, de hot?rre, de energie debordant?.

Revenit cu o zi mai devreme.

Azi, n timp ce Veveri?a
cump?ra florile, sun? telefonul. ?eful. ‘Oi fi fiind eu n
concediu, da’ mine musai s? m? prezint la treab?. ?i
dac?-i musai…

Concluzie: omul propune ?i…

 

 


Weblog

Toate drepturile rezervate Weblog.ro

X